Gestion de flotte : quels sont les indicateurs de performance à surveiller ?

Le suivi des indicateurs clés de performance aussi appelés KPI (Key Performance Indicators) est un véritable atout pour les entreprises en quête de performance. Pour optimiser la gestion de flotte, il est essentiel de surveiller les données permettant de mesurer l’efficacité de son parc, sa rentabilité et la productivité des équipes.


Les 3 étapes préalables à la mise en place des KPI de gestion de flotte


1. Calculer son TCO (Total Cost of Ownership) 
 


Le TCO désigne le coût global de sa flotte automobile et donne une vue d’ensemble des dépenses : du financement des véhicules aux frais liés à leur utilisation. C’est l’indicateur central permettant d’ajuster la répartition du budget alloué au parc de véhicules et réaliser des économies substantielles.



2. Définir ses objectifs de performance


Les indicateurs à surveiller varient selon la nature de l’entreprise, les particularités de la flotte, l’accessibilité des données et avant tout, selon les objectifs fixés par l’entreprise. Contrôler les coûts, enregistrer les activités, renforcer la sécurité, simplifier les tâches administratives... Ce sont les objectifs qui détermineront les indicateurs les plus pertinents.



3. Collecter des données mesurables 
 


Vous avez défini vos KPI’s ? Bien, encore faut-il pouvoir les analyser ! Rassurez-vous, de nouveaux outils et logiciels de suivi ont largement détrôné Excel. Basées sur la technologie de géolocalisation, ces solutions garantissent l’accès à une multitude d’informations précises en un temps record. Une solution comme bump offre des tableaux de bords et rapports entièrement personnalisés en fonction de vos indicateurs de performance pour collecter les données et analyser facilement vos résultats.


Les principaux indicateurs à surveiller pour une gestion de flotte optimale


Comme nous l’avons évoqué, les KPI’s sont nombreux et propres aux enjeux stratégiques des entreprises. Voici la liste (non exhaustive) des principaux indicateurs suivis par les gestionnaires de flotte :

  • L’utilisation des véhicules : comment sont utilisés vos véhicules ? L’indicateur d’utilisation des véhicules permet d’y répondre et maximiser leur usage. Il enveloppe toutes les données d'utilisation : distance moyenne effectuée pour chaque véhicule, distance moyenne effectuée par conducteur, taux d’utilisation de chaque véhicule, nombre de kilomètres parcourus, temps passé à l’arrêt avec le moteur allumé pour chaque véhicule, etc.

  • Le coût d’entretien : l’indicateur de maintenance permet de surveiller les éventuelles pannes de véhicules, anomalies détectées, les coûts de réparation, les temps de mobilisation des véhicules et les maintenances périodiques. Vous souhaitez optimiser la maintenance de votre flotte ? →

  • Le comportement de conduite : trop souvent négligé, le comportement des conducteurs au volant représente pourtant un pôle de dépenses important pour les entreprises. En effet, le comportement de conduite peut avoir des répercussions sur la consommation et les coûts de carburant, les frais d’assurance, les frais de maintenance et de réparations et les dépenses liées aux infractions. Pour aller plus loin, découvrez comment améliorer le comportement de conduite de vos équipes →

  • L’empreinte carbone : de plus en plus mis à l’honneur, les indicateurs environnementaux permettent de répondre aux enjeux économiques et écologiques des entreprises. L’empreinte carbone est un indicateur utile pour limiter la consommation de carburant et réduire l’émission de CO2 des véhicules. Les gestionnaires de flotte électrique quant à eux, analysent l’efficacité énergétique. bump vous dévoile les 5 leviers à mettre en oeuvre pour verdir sa flotte →

En conclusion, la puissance de la data n’est plus à prouver. La collecte, l’analyse et la mesure des données de gestion de flotte est une étape indispensable pour renforcer la performance de sa flotte.