En Europe, 33% des entreprises utilisent une solution de géolocalisation

Comme chaque année, la nouvelle édition du Baromètre des flottes de l’Arval Mobility Observatory* est publiée. Elle met en avant les tendances et pratiques européennes liées à la gestion de flotte. Focus sur la géolocalisation.

Géolocalisation : quelles sont les tendances 2020 ?


Comme chaque année, la France reste en retard par rapport aux autres pays d’Europe dans l’adoption de solutions de géolocalisation. Selon l’enquête, 28% des entreprises françaises disposant d’une flotte utilisent quotidiennement une solution de géolocalisation contre 14% en 2018. Et malgré une nette évolution, la France ne parvient pas à rattraper la moyenne européenne de 33%.

A contrario, la Belgique dépasse largement la moyenne européenne puisque 48% des entreprises belges disposant d’une flotte ont d’ores et déjà adopté une solution télématique.


Pourquoi les entreprises utilisent-elles la géolocalisation ?


Le Baromètre met ainsi en lumière les différentes raisons pour lesquelles les entreprises utilisent la géolocalisation pour la gestion de leurs véhicules.

Le Top 3 des usages des solutions de géolocalisation des entreprises en France :

  1. Pour améliorer la sécurité des conducteurs (37%)

  2. Pour localiser des véhicules et améliorer leur sécurité (36%)

  3. Pour améliorer les comportements de conduite (34%)

Le Top 3 des usages des solutions de géolocalisation des entreprises en Belgique :

  1. Pour localiser des véhicules et améliorer leur sécurité (46%)

  2. Pour améliorer la sécurité des conducteurs (42%)

  3. Pour réduire les coûts de flotte (37%)

Si les entreprises françaises misent principalement sur la géolocalisation pour protéger leurs conducteurs et améliorer les comportements de conduite, les entreprises belges quant à elles, utilisent la géolocalisation pour suivre leurs véhicules et réduire leurs coûts.


Parmi les autres raisons, nous retrouvons la réduction de l’impact environnemental, l’amélioration de l’efficacité opérationnelle, la lutte contre les utilisations non autorisées et l’optimisation de l’auto partage.

Pourquoi certaines entreprises sont-elles encore réticentes ?

Les entreprises disposant d’une flotte non équipée ont mentionné les freins à l’expansion des solutions de géolocalisation.


En France, 62% des entreprises disposant de voitures particulières en flotte pensent que les outils télématiques sont trop intrusifs et 54% craignent que leurs employés ne les acceptent pas.

Les entreprises belges disposant de voitures particulières sont frileuses pour les mêmes raisons. 49% d’entres elles jugent la géolocalisation trop intrusive pour les conducteurs et 38% craignent que les employés ne l’acceptent pas.


Ainsi les entreprises perçoivent davantage les bénéfices de la géolocalisation et finissent par s’y accommoder. À l’échelle européenne, la France subit un léger retard et la Belgique maintient le cap. Pour les années à venir, la montée exponentielle des solutions de géolocalisation et la digitalisation des entreprises permettront de réduire considérablement les craintes d’un grand nombre d’entreprises.


Pour en savoir plus sur la géolocalisation, ses bénéfices et son coût, contactez-nous, nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.


*Enquête menée auprès de 5 600 entreprises dans 20 pays européens et réalisée avec l’institut Kantar via des entretiens téléphoniques du 20 janvier au 14 mars 2020.

Découvrez l’intégralité du baromètre 2020 des entreprises françaises.

Découvrez l’intégralité du baromètre 2020 des entreprises belges.

CONTACTEZ-NOUS

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ

RESTEZ CONNECTÉS

Elements85-2.png

© bump 2018, tous droits réservés